«

»

Intervention de Hervé Guerrera a propos du transfert des compétences eau et assainissement à la Métropole AIX-MARSEILLE-PROVENCE et création de la “REGIE DES EAUX DU PAYS D’AIX”

Intervention de Hervé Guerrera, au Conseil Municipal du 6 juin 2018, a propos du transfert des compétences eau et assainissement à la Métropole AIX-MARSEILLE-PROVENCE et création de la “REGIE DES EAUX DU PAYS D’AIX”

 

C’est avec une certaine nostalgie, mais aussi soulagement et confiance que nous primes connaissance de ce dossier.
Nostalgie car il acte, de facto, la fin de notre régie municipale, au sens strict du terme et qu’il convient donc d’avoir une pensée pour tout ce que notre ville d’Aix-en-Provence doit à ses eaux. Et donc, est-il vraiment nécessaire de le rappeler ici, jusqu’à son nom d’Aquae Sextiae, sans oublier toute la période thermale où l’on venait de toute la Provence chercher l’eau d’Aix à la fontaine Pascal et bien sûr l’édification de notre célébrissime rotonde érigée pour fêter l’arrivée de l’eau du Verdon dans la ville.
Soulagement car nous voyons, avec ce dossier, l’émergence d’une régie territoriale au sein de la métropole « Aix-Marseille Provence ». Que les acteurs qui ont rendu la chose possible, tous les acteurs, y compris les actrices en soit chaleureusement remerciés.
Ce nouveau type de services publics d’intérêt territorial prouve au moins une chose. Contrairement à ce qui a été affirmé, pour ne pas dire seriné, dans cette prestigieuse enceinte NON la métropole n’est pas mécaniquement soumise à l’appétit des grands groupes. Oui, tous ensembles, nous avons le droit, et quelque part le devoir au regard de nos anciens comme des générations futures, de rappeler que l’eau est un bien commun et doit donc être gérée par la collectivité. !
Métropole et privatisation, même si cela reste un combat et pour notre part nous sommes prêts à le mener encore et toujours ne sont donc pas mécaniquement et irrémédiablement liés ! Et ce en dépit, nous ne sommes pas naïfs, du lobbying agressif des Veolia, Vinci et autres Kéolis. Ils sont là et bien là et ils n’accepteront jamais d’abandonner des marchés aussi juteux. Faut-il rappeler que le prix du m3 d’eau à Marseille est pratiquement le double du nôtre. Car si dans la gestion en régie il n’y a que deux acteurs la collectivité gérante et l’usager, dans la gestion des grands groupes privés il convient de rémunérer un troisième larron dont l’âpreté au gain est vorace je veux parler, bien sûr, de l’actionnaire.
Voilà pourquoi avec confiance nous devons opposer à ce lobbying une volonté politique constante et une vigilance citoyenne de tous les instants et sans faille ! Voilà pourquoi il faut expliquer, rendre publique, communiquer sur cette décision qui nous en sommes convaincus fera date.
Qu’il me soit permis ici de remercier le Maire de Venelles qui est venu sur le village Alternatiba, en présence de plusieurs de ses collègues, d’une député aixoise nous parler de son investissement dans ce dossier. Et ce même si l’absence d’édiles de votre majorité a, Madame la Maire, été regrettée. Mais n’y voyez pas là une critique car ce propos est résolument optimiste mais plutôt une invitation à prendre encore et toujours la parole pour que vive longtemps notre « Régie des eaux du Pays d’Aix » !
C’est à propos du dossier 02.01 relatif aux compétences du Maire que je souhaite intervenir. Le code général des collectivités territoriales stipule dans son article L2212-2 que le pouvoir de police du Maire comprend je cite « Le soin de réprimer les atteintes à la tranquillité publique telles que les rixes et disputes ».
S’il ne s’agit pas du tout, chacun le comprendra, de se substituer à la police nationale rien de ce qui se passe dans note cité en matière de sécurité des habitants ne saurait nous laisser indifférent. C’est le sens du Code des collectivités comme notre responsabilité politique.
Or, par deux fois au travers d’une Question Orale, je vous ai demandé de prendre position contre des factieux d’extrême droite qui troublent l’ordre public. N’ayons pas peur des mots, ces néo fascistes, nazillons de bas étages ou nostalgiques malsains d’un régime de tyrannie n’hésitent pas en vendant leur presse interdite pour collaboration à hurler des injures racistes, antisémites, homophobes ou à faire le coup de poing dans nos places et nos rues.
Et aujourd’hui, encore plus avec ce qui s’est passé le mois dernier, nous ne pouvons plus rester muets. Je veux rappeler très brièvement mais avec force les faits : Parce qu’ils n’avaient pas le bon teint de peau, parce qu’ils étaient perçus comme différents un couple de jeunes gens a été sauvagement agressé, molesté, injurié, frappé…
Si la justice en les condamnant a fait son travail, lourdement pour celui dont l’implication a été reconnue et qui ose lancer une cagnotte pour payer son amende, si un collectif citoyen a repris, comme l’a écrit la presse, la rue à ce nauséabond bastion dit social il va de soi que notre municipalité doit maintenant prendre la parole. Il y a là une vraie urgence sociale, sociétale et de sécurité.
Le dire d’une cité généreuse et probe est attendu face à un acte dont le caractère raciste a été reconnu. Il compte. Alors au nom de nos anciens qui ont combattu la bête immonde, pour une ville sans violence, solidaire, fraternelle, pour dénoncer les actes commis nous vous en conjurons Madame la Maire, ensemble disons haut et fort : Ni ces gens, ni leur bastion ne doivent avoir la moindre place dans notre ville. Je vous remercie.

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

[wysija_form id="3"]

Lien Permanent pour cet article : https://democratiepouraix.fr/2018/10/29/intervention-de-herve-guerrera-a-propos-du-transfert-des-competences-eau-et-assainissement-a-la-metropole-aix-marseille-provence-et-creation-de-la-regie-des-eaux-du-pays-daix/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>