«

»

GESTION: Médaille en chocolat !

Maryse Joissains vante sa bonne gestion et prétend même avoir reçu une médaille d’or ! Or, le compte administratif de l’année 2017 montre une fois de plus que les choix de la municipalité ne sont pas exempts de contradictions, d’anomalies et d’injustices et qu’ils continuent de favoriser surtout les plus nantis. 
Comme chaque année, le budget est fabriqué à partir d’expédients et de mesures décidées au coup par coup. Celui de 2017 n’a pas échappé à cette façon singulière de pratiquer : hausse annuelle de 3% des taxes et droits divers, ce qui est plus que l’inflation alors que la mairie déclare vouloir préserver le pouvoir d’achat des Aixois, braderie permanente du patrimoine immobilier communal, mauvaise transaction avec le Canal de Provence qui va entraîner tôt ou tard une augmentation du prix de l’eau, investissement en baisse pour le plan de rénovation des écoles, rues du centre-ville et des quartiers à l’abandon, détériorées ou à peine rafistolées, et chaque année réduction des aides aux associations… 
Autre constat notable : les réalisations prévues tant en fonctionnement qu’en investissement peinent à dépasser les 73% dans un cas et les 55% dans l’autre. Ce qui est très étonnant, c’est que dans l’ancienne communauté du pays d’Aix (devenue conseil de territoire), les taux sont au-dessus de 80%. Or, c’est aussi la même équipe qui la dirige. Alors, pourquoi ces différences ? Mystère. La médaille n’est pas en or mais en chocolat et, pire, même pas de Puyricard…

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

[wysija_form id="3"]

Lien Permanent pour cet article : https://democratiepouraix.fr/2018/07/06/gestion-medaille-en-chocolat/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>