«

»

Vers une catastrophe à l’Aérodrome des Milles?

Nous avions poussé le conseil municipal à prendre la seule décision susceptible de réglementer l’activité de l’aérodrome des Milles et d’éviter un excès d’utilisation de nature à empêcher de vivre les habitants concernés par les atterrissages excessifs (Duranne, les Milles, Luynes, Bouc-bel-air).
Courageuse… mais pas téméraire, la mairie qui, le 23 septembre 2016, accepte « le principe d’une demande de transfert en pleine propriété de l’aérodrome, au profit de la commune, sous la condition suspensive que les décrets, aux termes desquels son classement au rang des aérodromes non décentralisables a été décidé, soient abrogés ». Dit « que cette acceptation de principe ne saurait lier le conseil, pas plus qu’elle ne saurait être génératrice de droit ». Ajoute qu’il « sera saisi préalablement à toute demande officielle de transfert, dont il demeurera le seul juge de l’opportunité ».
Nous avions incité la maire à prendre rendez-vous au plus tôt avec le ministre des transports pour l’inviter à supprimer Aix-les Milles de la liste des aérodromes « nationaux ». Ce qui constitue une anomalie dont depuis 2001 Madame Joissains ne s’est pas souciée !
Depuis septembre 2016, RIEN ! Sinon qu’une Délégation de service public actuellement en cours risque de faire d’Aix les Milles l’annexe de l’aérodrome de Marignane. Bonjour les pollutions sonores et atmosphériques !

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

[wysija_form id="3"]

Lien Permanent pour cet article : https://democratiepouraix.fr/2017/07/11/vers-une-catastrophe-a-laerodrome-des-milles/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>