«

»

Chantier des trois places : le désastre

On savait que la réflexion prospective n’était pas la qualité première de cette municipalité, mais à ce point… Au printemps, la mairie annonce qu’elle va restaurer l’ensemble des 3 places. Fin août, les travaux démarrent, le marché est déplacé sur le cours Sextius, place Jeanne d’Arc et sur le cours Mirabeau suivant les jours et les professionnels : textile, alimentation, antiquaires ou autres…

La circulation sur les trois places est « organisée » avec un amateurisme stupéfiant… Résultat pratique : ce quartier superbe est en jachère… et pour longtemps… les habitants sont complètement perturbés, ses commerçants voient leurs chiffres d’affaire s’effondrer… Les habitués du marché ne savent plus où aller et les forains, que l’on promène au hasard des semaines, subissent eux aussi une chute économique. Quelle catastrophe !

Personne ne comprend le niveau d’impréparation municipal face à une opération aussi énorme ! Les citoyens auraient attendu, au moins, qu’un tel chantier apparaisse dans le programme municipal de l’équipe en place en 2014… mais rien ! Comment la Ville va-t-elle indemniser nos concitoyens qui subissent un préjudice dramatique du fait de l’imprévoyance, à tout le moins, de leur maire ? C’est la question qui se pose aujourd’hui.

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

Lien Permanent pour cet article : https://democratiepouraix.fr/2016/11/24/chantier-des-trois-places-le-desastre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>