«

»

Stationnement : pertes et recettes

L’année 2015 a enregistré une baisse notable de 12,48% des recettes du stationnement (horodateurs, parkings et vignettes résidents). Y aurait-il donc, comme on a voulu nous le signifier, un sursaut civique spontané des automobilistes entraînant moins de verbalisations pour stationnement gênant ou interdit et meilleur usage des transports en commun ? On a peine à l’admettre, l’augmentation de la fréquentation des parcs-relais ne pouvant pas tout expliquer. Il est difficile de faire ces corrélations, ne serait-ce que parce que le nombre global de places dans les parcs-relais est loin d’égaler celui des parkings (5.810) et des places payantes sur voirie (environ 3.000).

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

Lien Permanent pour cet article : https://democratiepouraix.fr/2016/09/26/stationnement-pertes-et-recettes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>