«

»

Hôtel de Caumont : les mauvais comptes

Aliénant un bien public d’une grande valeur, la Ville s’est séparée de ce joyau du quartier Mazarin. Céder un tel patrimoine est un choix peu compréhensible même si le produit financier a été investi dans un nouveau et remarquable conservatoire. Si nous souhaitons la réussite du projet muséal privé de Culturespaces, filiale de GDF-Suez, pour que l’édifice reste ouvert, même en payant, au public, nous ne voulons pas oublier que la vente, entamée en 2010, n’est toujours pas soldée.
La Ville, au terme d’un marché public, annonçait avoir vendu l’hôtel pour 10 millions d’euros, ce qui est faux ! Même si la Ville récupère l’investissement, mis après compromis de vente dans la restauration du bâtiment, ce n’est pas 10 Millions qu’aura coûté Caumont à Culturespaces mais 9,2. Et si la filiale de GDF-Suez gagne son nouveau bras de fer juridique contre la Ville seulement 8,3. Le tout en grave distorsion des règles des marchés publics.

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

Lien Permanent pour cet article : https://democratiepouraix.fr/2016/07/25/hotel-de-caumont-les-mauvais-compte/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>