«

»

Requalification du Centre-Ville

Intervention de Charlotte de BUSSCHÈRE,
lors du Conseil Municipal du 1er février 2016

Delib 7391 Requalification Des Places Madeleine Verdun Precheurs Et Des Rues Adjacentes Du Palais Monclar E…

Avant même d’aborder ce projet de requalification de ces 3 places (Verdun – Prêcheurs – Monclar et rue Thiers associée), nous tenions à préciser que nous soutenons avec détermination et enthousiasme ce projet de piétonisation sur l’ensemble du site.

Nous avons tous conscience ici que ce projet ambitieux de requalification des espaces qui entourent le Palais de justice est d’une importance capitale pour le cœur de ville et plus largement pour Aix-en-Provence, en termes de portée symbolique et de rayonnement touristique.

Le programme général de l’opération porte sur la requalification de 17.000 m² d’espaces publics. Sur ces places, environ 200 véhicules bénéficient encore à ce jour, d’un stationnement permettant l’accès au-dit Palais de Justice, l’accès aux diverses activités commerciales et de services ainsi qu’au service public de la Justice qui draine de nombreux avocats et justiciables.A cet effet, vous avez organisé une réunion le 12 novembre 2015 pour annoncer aux commerçants :

  1. que les travaux débuteront 6 mois plus tard, soit en juin 2016 à l’aube de la saison estivale,
  2. pour une durée d’environ 2 longues années (voire peut-être 3 ans !),
  3. qu’à cet effet, la municipalité procédera au transfert du marché, sur le sud-ouest de la ville.

Mme le Maire, permettez-moi de souligner qu’à la grande stupéfaction de nombreux Aixois, c’est, semble t-il, ignorer totalement l’activité de nos précieux commerçants de proximité qui animent ce quartier. C’est aussi méconnaitre les impacts graves en termes de pertes financières et de conséquences économiques pour les intéressés. Sans parler de la mise en danger de nombreux emplois existants (environ 500).

Comment imaginer pouvoir pérenniser en toute sérénité une activité commerciale, dès lors que des travaux d’une telle ampleur sont engagés sur l’ensemble de cet espace ? Qui plus est, à cette période de l’année, période cruciale, parce ce qu’essentiellement touristique, en termes de fréquentation. Travaux dont on nous dit de surcroît, que pour des raisons techniques et de coûts, ils seront réalisés en une seule tranche !

Les craintes et les inquiétudes qui m’ont été rapportées par les riverains et les usagers du quartier sont aggravées par le fait que le stationnement des véhicules sera immédiatement supprimé dès le commencement du chantier, et qu’aucune solution de remplacement n’est annoncée dans le programme des travaux.

Faut-il le souligner ici une récente étude sur la fréquentation de ce site qui fait apparaître que la commercialité du secteur s’est fortement dégradée depuis ces dernières années, surtout du fait d’un déplacement de la chalandise vers le sud-ouest de la ville, lié au pouvoir d’attraction des Allées Provençales.

Force est de constater que ce projet d’aménagement, alors qu’il a été pensé pour redynamiser cette partie de la ville… tel qu’il est prévu, risque en réalité de fragiliser plus encore les commerces de ce secteur ainsi que l’activité judiciaire elle-même.

Outre le fait qu’il perturbera longuement la vie des usagers et l’ensemble des riverains de ce site. Rien ne peut se réaliser sans prendre en compte au préalable des situations et points fondamentaux qui en feront son succès ou son échec retentissant.C’est pourquoi, à moins que vous ne souhaitiez faire de ce site, une deuxième « Place des Cardeurs », avec uniquement des bars et des terrasses, il convient d’intégrer dès à présent dans la réflexion et en toute urgence :

  • d’établir un moratoire des travaux jusqu’à la fin de l’été,
  • de mettre en place un vrai comité de concertation des usagers de ce site, digne de ce nom, associant tous les profils, soit :
  1. les représentants des résidents du quartier CIQ – Associations, etc.
  2. les représentants des commerçants de proximité résidents,
  3. les représentants des restaurateurs-brasseries (car vous savez très bien que les intérêts des uns ne sont pas toujours ceux des autres…),
  4. les représentants des forains et maraîchers,
  5. les professions libérales en activité sur ce site, médecins, avocats, etc.,
  6. les représentants de la justice.

Ce comité de concertation des usagers permettra à la fois de répondre aux inquiétudes de chacun. D’évaluer les besoins et d’étudier ensemble en toute concertation, des solutions satisfaisantes répondant aux attentes des acteurs et intéressés, qui font la vie de ce quartier. Dans le cadre de la mise en place de la Métropole, vous n’avez eu de cesse « de crier » à qui voulait l’entendre que vous souhaitiez une vraie concertation avec les partenaires qui la constituent. Votre demande est plus que légitime.Accordez aujourd’hui à vos administrés d’être associés à la bonne élaboration de ce chantier, car ce qui est légitime pour la Métropole l’est aussi pour les Aixois. Il y va de la réussite et du succès du devenir de ce projet…

PS : Quid du devenir de l’ancien collège des Prêcheurs ?

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

[wysija_form id="3"]

Lien Permanent pour cet article : https://democratiepouraix.fr/2016/02/04/requalification-du-centre-ville/

(2 commentaires)

  1. stoeber

    Tout à fait d’accord avec l’ensemble de votre déclaration. Je ne souhaite pas une piétonisation des 3 places Madeleine, Verdun et Prêcheurs, pas envie de vivre dans une mangeoire comme la place des Cardeurs.
    Non à la disparition de toutes les places de stationnement car comment habiter ce quartier sans stationnement. Les abonnements de parking sont chers et il faut entre 3 et 5 ans d’attente.
    Non à la disparition des marchés pendant 3 ans et d’une animation du quartier raisonnée. Aix n’est pas qu’une citée musée.
    Oui à une piétonisation partielle, à un échelonnement des travaux afin de respecter les habitudes des aixois et la survie des commerces de proximité.

  2. UnRiverain

    Excellent article qui donne un aperçu de ce qui a été voté, ce qui ne va pas, et ce qui pourrait être amélioré.

    Pourquoi n’a t-on pas plus d’info de la part de la ville ? Des travaux de 15 000 000 d’euros, ce n’est pas assez gros pour en discuter avec les riverains ? Ah bon ?

    Les points soulevés ici sont très intéressant. Dommage que rares sont ceux qui en ont entendu parler …
    Je suis moi même tombé sur cet article en recherchant “Requalification de la place Verdun et du centre ville d’Aix”, ce ne fut pas chose aisée sans les bons mots clés. Dommage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>