«

»

Création d’un conseil territorial du numérique

Delib 6840 Creation Dun Conseil Territorial Du Numerique

par Gaëlle LENFANT – Conseil Municipal du 8 juin 2015

Convaincu qu’il faut favoriser en France l’émergence de start-ups à succès pour générer de la valeur économique et des emplois, le Gouvernement a créé l’Initiative French Tech fin 2013. Sa philosophie : mettre en valeur les écosystèmes de start ups qui existent déjà, et créer un effet boule de neige, et une “équipe de France” des entreprises innovantes de croissance

Les financements liés à l’Initiative French Tech sont dédiés aux accélérateurs (un fonds de 200M€ opéré par Bpifrance) et à l’attractivité internationale (15M€. Ils s’inscrivent dans le Programme d’investissements d’avenir. (PIA)

L’idée est essentiellement que la France rayonne internationalement comme une « start-up nation », à travers une marque ouverte et partagée.(

Pour toutes ces raisons, nous ne pouvons que nous réjouir de l’obtention du label French Tech sur ce territoire métropolitain d’Aix-Marseille.

En tant que vice-présidente du Conseil Régional, je voudrais rappeler quelques éléments : en effet, si la Région ne figurait pas sur la photo officielle de labélisation de la French Tech Aix-Marseille (FTAM), dès 2013, elle a su mobiliser et contribuer fortement à la réussite de la candidature French Tech Aix-Marseille, aux côté de l’Etat, notamment en fédérant les acteurs qui partaient en ordre dispersé

On ne peut donc que regretter que les Exécutifs des collectivités porteuses du dossier (Ville d’Aix et Communauté d’agglomération du Pays d’Aix, Ville de Marseille et Communauté urbaine Marseille Provence Métropole) n’aient pas associés la Région lors des opérations de communication officielle intervenues lors du dépôt puis de la labélisation de la candidature.

L’ARII (Agence Régionale pour l’innovation et l’Internationalisation des entreprises) vient d’être choisie au niveau national (par un comité composé notamment de Bpifrance) comme opérateur régional du PASS French Tech (facilitation des démarches administratives et financières en France et à l’étranger pour les entreprises à fort potentiel de croissance) => la Région va dédier 40 k€ dans le Contrat de Prestation Intégré « Croissance » avec l’ARII pour le bon déroulement de cette action

La Région soutient financièrement des projets d’accélérateurs de la FTAM, notamment le projet THE CAMP, à hauteur de 3 millions d’euros (vote à la session d’avril), aux côtés des collectivités la CPA, de MPM, du CD13

Rappelons aussi que la Région, au titre de la politique PRIDES :

  • soutient MedInSoft (animateur de la FTAM) sur son programme d’action annuelle à hauteur de 90 k€ en direction de l’industrie du logiciel, participant au PRIDES “économie numérique”

  • soutient MedInSoft dans l’opération Financial IT Days (journées de financement des entreprises du numérique) à hauteur de 30 k€

Enfin avec la création le 29 mai dernier du nouveau fonds du “Partenariat régional d’innovation” (PRI) dans le cadre du CPER et du programme des Investissements d’avenir, la Région et l’Etat vont dédier 20 M€ pour cofinancer les projets innovants des PME régionales

Voilà pourquoi l’articulation Région / Métropole (dans le respect des rôles et compétences de chaque collectivité) et une mutualisation des compétences au service de la croissance des entreprises et start ups du territoire de la Métropole Aix-Marseille et de la région est souhaitable, dans la meilleure intelligence possible.

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

[wysija_form id="3"]

Lien Permanent pour cet article : https://democratiepouraix.fr/2015/06/10/creation-dun-conseil-territorial-du-numerique/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>