«

ODE TRISTE AUX ARBRES

C’était une petite place / Qui du nom d’un Saint s’honorât / Autour d’une fontaine basse / Ombragée par deux Sophoras / L’impéritie municipale / Les privant du moindre entretien / D’un vent subit une rafale / Fit qu’une branche chut soudain / Que croyez vous qu’il arriva ? / Sur ordre d’une Principale / Les Sophoras on acheva ! / Et la placette mise à nue / Fut à l’ardente chaleur rendue / Moralité : Arbres chenus d’Aix-en-Provence / Tremblez pour votre destinée / Car d’une édile, la malfaisance / Préfère les dalles empierrées / A la fraîcheur de nos allées.

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

Lien Permanent pour cet article : http://democratiepouraix.fr/2019/09/27/ode-triste-aux-arbres/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Your comments make us happy.

Leave a comment, get a kitten!

AWSOM Powered