«

»

Intervention de Charlotte de Busschère relative à la création d’un Parc Naturel Urbain

L’intervention de Charlotte de Busschère relative à la création d’un Parc Naturel Urbain, du Conseil Municipal du 9 novembre 2018.

 

Enfin, la ville fait preuve de sa volonté de favoriser, je cite : « les itinéraires urbains des modes actifs » – entendez par là, les voies piétonnes et cyclistes ! …
Je cite encore : « en s’appuyant sur les espaces verts de la commune …», dont tout le monde sait qu’elle en manque cruellement !

Toutefois 3 remarques me viennent à l’esprit :

1. Je regrette Mme Le Maire, que les quartiers Ouest aient été délibérément écartés ( !)…
Alors que le Parc St Mitre , le Parc Gilbert Vilers situé au Jas de Bouffan, le Parc de la Mareschale (pour autant que ce dernier eut été préservé et correctement entretenu), ainsi que le Parc du Pavillon Vendôme, offrent aux travers de leurs espaces verts, chacun avec leur charme et leur personnalité, une opportunité de cheminements oxygénants.
La ville aurait là, une occasion de démontrer aux résidents de ces quartiers, trop souvent négligés, son intérêt de préserver leur qualité de vie …
Comment expliquer, ce qu’il faut bien qualifier d’ostracisme ?
Enfin notons que le parc Rambot n’est pas non plus intégré dans ce projet, pour lequel 550 lettres vous ont été transmises Mme le Maire, pour demander la Protection et la classification du Parc Rambot en Espace Boisé Classé (H.G).

2. Par ailleurs, quelle surprise de lire la profession de foi, soudainement écologique, qui prétend vouloir, je cite : « réguler les effets, d’ îlots de chaleur urbain, de pollution, et d’imperméabilisation des sols », quand on sait qu’on a failli perdre,
– Tous les platanes des 3 places,
– Ceux du cours des Arts des Métiers, et
– Ceux de l’avenue Pasteur, face au Monument sec.

3. Sans parler enfin, de cet objectif qui vise, je cite : « à faire changer les comportements des citoyens » (sic !), alors que la ville a si longtemps négligé l’entretien de son propre parc arboré et peine à respecter sa récente charte de l’arbre, comme en témoigne les spécimens survivants maltraités, des nombreux chantiers
qui défigurent la ville …

Et si ces objectifs n’étaient pas que de pieux vœux … Alors Bienvenue Mme Le Maire parmi
NOUS, que vous avez si souvent vilipendés sur ces thèmes !

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

[wysija_form id="3"]

Lien Permanent pour cet article : http://democratiepouraix.fr/2018/11/15/intervention-de-charlotte-de-busschere-relative-a-la-creation-dun-parc-naturel-urbain/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>