«

»

La coupe Joissains/Dolza sévit toujours !

Peu à peu l’arbre en ville disparaît victime de pollutions, d’élagages sévères et de tronçonnages trop systématiques effectués selon le marché public confié à l’entreprise Dolza. Ces abattages, faits sans l’accord préalable de l’Architecte des Bâtiments de France, donc illégaux, ne sont pas compensés par de nouvelles plantations comme l’exige le PLU.

Une charte de l’arbre est annoncée mais sur le terrain rien ne bouge! Et si nous ne nions pas l’utilité de certaines coupes, dues au chancre coloré ou au passage du BHNS, nous déplorons un manque total de communication sur le remplacement d’un patrimoine végétal indispensable au vivre en ville !

 

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

[wysija_form id="3"]

Lien Permanent pour cet article : http://democratiepouraix.fr/2017/11/17/la-coupe-joissainsdolza-sevit-toujours/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>