«

»

Fourrière : Amende amère pour la ville

Dans le même esprit, la Ville va encore une fois devoir payer à la Semepa qui gère la fourrière automobile une amende de 270.000 euros pour insuffisance d’enlèvements de véhicules en contravention (l’an dernier, c’était déjà 71.900 euros). La convention qui lie la Ville et la Semepa contient une garantie d’activités qui prévoit cette compensation si ce cas se présente. Un seuil de carence avait été fixé trop haut pour l’application de cette garantie. Il avait donc été abaissé à un nombre inférieur de véhicules en infraction.

Or, voilà que la pénalité due cette année par la Ville est quasiment quatre fois plus forte. Alors, où est le problème ? N’est-ce pas celui des réquisitions en recul effectuées par la société d’économie mixte qui, faut-il le rappeler, sont le plus souvent sollicitées par la Ville sous la responsabilité directe des élus ? Tout cela demande des éclaircissements sérieux que nous attendons aussi avec curiosité d’autant que la municipalité a décidé de vendre à la Semepa la totalité des parkings qui avaient été payés par les Aixois.

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

[wysija_form id="3"]

Lien Permanent pour cet article : http://democratiepouraix.fr/2016/09/26/fouriere-amende-amere-pour-la-ville/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>