«

»

Encadrer pour mieux se loger

Article paru dans “Aix le Mag” #4 – novembre/décembre 2014.

A Aix-en-Provence, les loyers ont explosé au cours de la dernière décennie. Sur la seule année 2013, la hausse dépassait les 5%. Apporter, et vite, des réponses concrètes au manque de logements et au mal logement est vital. Rappelons que ce fléau touche particulièrement les jeunes qui quittent la ville ou sont confinés dans des espaces de plus en plus en plus réduits : caves, faux studios, T1…

Le dispositif d’encadrement proposé par la loi ALUR, et dont la mise en place est laissée à l’initiative des maires, est basé sur un loyer de référence observé pour la catégorie de bien (T1, T2, T3, etc.) et le quartier concernés. Il établit, à partir de ces relevés, un loyer majoré de 20%. L’objectif défini par cet encadrement des loyers est donc de limiter les hausses à 20% des prix habituellement pratiqués par les loueurs.

Rien de bien révolutionnaire donc, simplement une réponse adaptée à un marché du logement que les seuls mécanismes de l’offre et la demande rendent inaccessibles à bon nombre de nos concitoyens.

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

Lien Permanent pour cet article : http://democratiepouraix.fr/2014/11/11/encadrer-pour-mieux-se-loger/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>