«

»

Le transport toujours à l’arrêt

Question Orale posée lors du Conseil Municipal du 23 juin 2014.

De trop nombreux habitants ou travailleurs subissent au quotidien la thrombose automobile et endurent ses conséquences économiques comme écologiques. Perte de temps et donc d’attractivité pour nos bassins d’emploi, pathologies liées à la médiocre qualité de l’air, espace public vampirisé par une «bagnole» qui reste aujourd’hui encore hélas le seul véritable moyen de déplacement. Les politiques alternatives et l’éco-mobilité que devaient mettre en oeuvre un Plan de Déplacements Urbains, certes communautaire et d’ailleurs demain métropolitain, mais toujours à l’arrêt, ne sont pas visibles et encore moins efficaces.

Nous peinons toujours à sortir du grand marasme occasionné par la nouvelle stratégie d’Aix en Bus et personne ne sait quand les Bus à Haut Niveau de Service, pourtant annoncés à coups de clairons électoraux et pour lesquels les parkings sont prêts, proposeront une solution nouvelle aux Aixois. Plus conforme à la géographie aixoise, une nouvelle stratégie électrique des vélos, avec une mise à disposition en libre-service comme des aides communautaires à l’acquisition, avait été annoncée. Là encore nos concitoyens attendent des actes !

Il est urgent, à l’heure où nous inaugurons une gare routière, certes flambant neuve mais pas vraiment multimodale, qu’une véritable offre alternative de déplacements voit enfin le jour. Alors à quand les BHNS, à quand les vélos électriques, allons-nous avancer vers une gare routière de centre-ville reliée au fer, à quand le PDU ?

Pour ne rater aucun des articles, inscrivez vous : 

Lien Permanent pour cet article : http://democratiepouraix.fr/2014/06/23/le-transport-toujours-a-larret/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>